Information basique sur le Décibel (dB)

Le son consiste à des variations de pression qui crée des vibrations dans l'air. Ces vibrations sont capturées par le tympan puis interpretés comme sons.

  1. L'unité pour mesurer l'intensité d'un son et le niveau sonore s'appelle le Décibel (dB).

  2. Un décibel est une unité logarythmique. Ce qui implique que 2 sources sonores identiques, par exemple, les soufflettes, générent ensemble un niveau sonore 3 dB plus élevé que si une seule soufflette est utilisée. Si le niveau sonore d'une soufflette est 81 dB, le niveau sonore de 2 soufflettes identiques est de 84 dB. 10 sources sonores identiques génére ensemble un son de 10 dB supérieur.

  3. La fréquence est une mesure de la hauteur d'un son, exprimé en Hertz (Hz). C'est le nombre de vibrations dans l'air qui indique la fréquence du son. Plus il y'a de vibrations par seconde et plus grand est la hauteur du son. Une basse fréquence donne des harmoniques graves, alors qu'une haute fréquence donne des harmoniques aigues. Le son est normalement consitué de harmoniques de plusieurs fréquences.

  4. Un niveau acoustique équivalent est la moyenne d'un niveau sonore sur une période de temps donnée. Souvent utilisé pour déterminer l'exposition sonore d'une personne sur une journée de travail de 8 heures.

  5. Le coefficient de bissection signifie qu'une élévation de niveau sonore résulte à une réduction du temps d'exposition. D'après l'INRS, le coefficient de bissection pour le France est de 3 dB(A). Ce qui signifie que si le niveau sonore augmente de 3 dB(A), le temps d'exposition doit être réduit de moitié.

    Niveau de bruit Temps de travail
    87 dB 8h
    90 dB 4h
    93 dB 2h
    96 dB 1h
    99 dB 30 min.

  6. L'oreille humaine ne détecte quasiment pas une diminution du bruit de 1 dB. Cependant, si le bruit diminue de 10 dB, l'oreille humaine l'interprête comme une réduction de moitié du bruit. Inversement, une augmentation de 10 dB est perçue comme deux fois plus de bruit.

Identifiez vos sources de bruit, il vous sera facile de mettre en place des actions pour améliorer l'environnement de travail de votre industrie. Nous serons ravis de répondre à vos questions!

Suivez nos conseils pour les mesures de bruits!  Lisez les recommendations de Silvent pour les mesures de niveaux sonores lors  du soufflage par comprimé.

Tous les messages

Pourquoi utiliser une soufflette silencieuse?

Lire la suite

Réduire l'incidence de l'émulsion sur les laminoirs à froid en utilisant le soufflage par air comprimé.

Lire la suite
working-environment-woman

Information basique sur le Décibel (dB)

Lire la suite
Man-with-Pro-One-airgun-OSHA-gauge

Comment savoir si vous utilisez une soufflette de sécurité?

Lire la suite
Silvent-man-with-helmet-3

Risques de lésions oculaires lors de l'utilisation d'une soufflette

Lire la suite

Quand devez vous remplacer les soufflettes par des applications de soufflages fixes?

Lire la suite

Comment être conforme aux exigences de la norme OSHA 1910.242(b)

Lire la suite

Réduire le bruit des soufflettes et des distributeurs pneumatiques dans l'industrie

Lire la suite
Kulventil3

Les dangers des cannes de soufflages avec vannes quart de tours

Lire la suite
Silvent-Technology-2

Grandes économies possibles lorsque l'on souffle avec de l'air comprimé

Lire la suite
air-nozzle-compressed-air

Améliorer votre application de soufflage avec des buses adaptées pour l'air comprimé.

Lire la suite
Silvent-Air Nozzles-shade_2

Buses de pulvérisation pour liquides contre buse de soufflage pour l’air comprimé

Lire la suite
Open-pipe-vs-Silvent-nozzle

5 raisons d’utiliser des buses de soufflage pour souffler de l’air comprimé.

Lire la suite
silvent-world-wide-flags

Règlementation sur le bruit dans l’industrie

Lire la suite
Silvent-engineer-checking-nozzle

Que coûte l’air comprimé?

Lire la suite
Silvent-Pro One 300_1-6

Quand utiliser un pistolet de soufflage avec une rallonge?

Lire la suite
men-talking-in-a-factory

Les dangers lors de l’utilisation des soufflettes d’air comprimé

Lire la suite